DE QUI SE MOQUE-T-ON? DE GUY MOQUET

Publié le par JIPEHEM

Alors comme ça, il paraît que les enseignants, enseignes de l'Elysée, sont ce jour d'hui de corvée de bafouille.

Vous l'avez lue, la lettre? Sinon lisez-la et vous constaterez qu'elle n'a aucun intérêt. Elle aurait pu être écrite par n'importe quel gamin condamné à mort, comme Ranucci par exemple. Cette lecture hors du contexte d'un cours d'histoire sur la résistance (et encore) n'apportera rien à nos gamins.
Mieux vaudrait, en supposant que ce soit nécessaire, leur faire écouter l'"Affiche rouge" d'Aragon et Ferré.

Décidément, je connais un type qui en plus d'être mauvais est aussi un imbécile.

Publié dans ACTUALITE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
<br /> Démolissons, encensons tout et son contraire ! la critique est de bon augure non ?<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> Il est vrai que ça reste un drôle de truc cette lettre de Guy Môcquet lue dans les écoles et sa prétention d'exemplarité. Jeunesse, courage, amour de la famille, sacrifice, générosité,bon fils à<br /> sa maman et à son papa, bon frère. Rien que des choses qui exprimaient des valeurs qui ne pouvaient que faire plaisir à Pétain. Donc dans cette lettre pas un mot sur l'engagement communiste du<br /> jeune homme, peut-être à cause de la censure. C'est une lettre idéale dans une perspective de rassemblement, parce que tout le monde est à peu près d'accord avec beaucoup de choses exprimées dans<br /> cette lettre.<br /> mais on peut lire d'autres choses derrière l'initiative de Sarkoléon :1) Il avait beau être communiste Guy Môcquet, c'était tout de même un bon petit gars. Regardez comme je suis tolérant<br />  vis à vis de son engagement. Regardez comme j'ai l'esprit ouvert ! 2) Nous aimons tous ce qu'il était en dehors de son engagement et ça efface nos clivages, nous sommes tous frères, je suis<br /> le président de tous les Français. 3) si vous n'êtes pas émus par le destin de G.M c'est que vous êtes des bêtes,  regardez mes larmes, regardez mon émotion, regardez ma profonde humanité,<br /> moi je suis un grand sensible. Ah comme c'est beau l'émotion, ça fait oublier toutes les misères de ce monde. Ça c'est de la com. Chapeau l'artiste ! Et une mention spéciale pour Henri Guaino qui<br /> quelque temps plus tard écrira le discours de Dakar, plein d'humanité et de tolérance lui aussi.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Mais l'éducation nationale n'est pas là pour faire la promo du président.....<br /> <br /> <br />
N
<br /> Pour ma part je n'ai pas suivi les consignes : il fallait lire la lettre et aussi apprendre la Marseillaise! Je ne veux pas qu'on vienne me dire quoi faire dans mon cours! Et puis s'il n'y a pas<br /> une compréhension de ll'époque et du contexte c'est franchement ridicule ou  alors on se donne bonne conscience à peu de frais! mais non merci!!! Je préfère les faire réfléchir sur les dangers<br /> des totalitarisme, le besoin et même la nécessité d'avoir un esprit critique : de ne pas tout prendre au pied de la lettre... réfléchir!!!<br /> Et puis sans être mauvaise langue recevoir des consignes de cours de la part de quelqu'un qui ne sai spas parler correctement me laisse dubitative!!!<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> C'est pas pour me vanter, mais c'est bizarre, ça ne m'étonne pas du tout!<br /> <br /> <br />
S
<br /> Puisque le roi a parlé, on applique et on baisse la tête. Cessons de discuter les ordres ; utile, pas utile, opportun, pas opportun, ce n'est pas le problème ! Faites honneur à la parole de votre<br /> maître et taisez-vous ! <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Non, il n'est qu' inculte!<br /> <br /> <br />
Répondre