FRED VARGAS

Publié le par JIPEHEM

BIOGRAPHIE


 

 


img259.jpgimg258.jpg


Debout Les Morts

-Pierre, il y a quelque chose qui déraille dans le jardin, dit Sophia.

Elle ouvrit la fenêtre et examina ce bout de terrain qu'elle connaissait herbe par herbe. Ce qu'elle y voyait lui faisait froid dans le dos.

Pierre lisait le journal au petit déjeuner. C'était peut-être pour ça que Sophia regardait si souvent par la fenêtre. Voir le temps qu'il faisait. C'est quelque chose que l'on fait assez souvent quand on se lève. Et chaque fois qu'il faisait moche, elle pensait à la Grèce, bien entendu. Ces contemplations immobiles s'emplissaient à la longue de nostalgies qui se dilataient certains matins jusqu'au ressentiment. Ensuite ça passait. Mais ce matin, le jardin déraillait.

-Pierre, il y a un arbre dans le jardin.

Elle s'assit à côté de lui.

-Pierre, regardes-moi.

Pierre leva un visage lassé vers sa femme. Sophia ajusta son foulard autour de son cou, une discipline conservée du temps où elle était cantatrice. Garder la voix au chaud. Vingt ans plus tôt, sur un gradin de pierre du théatre d'Orange, Pierre avait édifié une montagne compacte de serments d'amour et de certitudes. Juste avant une représentation.

……………………………………………………………….

…-Adieu, la solde! Cria-t-il.FIN.     


BIBLIO.jpg 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
<br /> <br /> Fred Vargas : je dévore ses livres avec délectation!! merci pour nous, continue mon frère, tout va bien, deux mille et un baisers Gaby<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Y a pas de soucis.<br /> <br /> <br /> BIZOUX<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> <br /> je lis souvent cet auteur !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre