LOUIS XVII

Publié le par JIPEHEM

Les enfants des écoles apprennent encore que Louis XVII, le fils du roi découpé en rondelle de sale ami, serait mort (pardon: décédé, c'est un noble) à la prison du Temple en 1795 à l'âge de dix ans. On leur ment! C'est pourquoi aujourd'hui, par souci de rétablir la vérité et au nom de la moderne transparence, je vous livre la vraie vérité réelle de l'histoire vraiment authentique. Soyez attentifs, je ne le répèterai pas:

L'enfant a été enlevé par deux canards à l'aide d'un bâton pendant qu'il se dégourdissait les jambes, les genoux et les doigts de pied dans la cour. Ils s'envolèrent tous les trois tout autour du monde de la terre connue et inconnue, jusqu'à ce que les deux boîtes à foie gras emplumées, le jour de Noël, le laissèrent choir au milieu d'un champ de betteraves au nord d'un village hongrois. Nous passerons sur les détails, du genre comment il fabriqua une fausse vodka à base de betterave qu'il vendait sous le nom de Vodkarla, brunie par un mélange de terre, de feuilles et de n'importe quoi qui éliminerait cette couleur violacée pas commerciale. Passons aussi sur le fait qu'il finit grâce à sa mixture par devenir si riche qu'il épousa la fille du maire qui n'hésita pas à sauter sur le boute-en-train qu'il était devenu en même temps que millionnaire. Mais passons. Sachez seulement qu'il avait la rancune tenace et la transmis à ses enfants et à tous les enfants de ses enfants jusqu'à ce que l'un deux décide de rentrer au pays réclamer sa couronne, ce qui fut fait longtemps après que les poètes ont disparus, et c'est pourquoi madame votre fille est muette et que Nicolas Sarkozy règne en maître sur la France et les français dont il est le roi!

A moins qu'il ne soit le roi des cons, je ne sais plus…

Ce qui est certain, c'est qu'il s'y croit.

Publié dans MES PETITES HISTOIRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> N'est-ce pas de cette époque que vient l'expression:" couper les cheveux en quatre"?<br /> Quant à Louis XVI, on sait qu'il était un bon bougre, pas méchant pour deux sous, d'où l'expression :" couper la poire en deux"<br /> <br /> A bientôt.<br /> <br /> Patrokle <br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Pauvre Louis XVII qui mourut à la suite de mauvais traitements (renseigne toi, tu verras que c'est vrai). Cette période de la "révolution - la terreur" me fait honte, oui j'ai honte pour toutes ces<br /> personnes guillotinées sous le fallacieux prétexte d'une noblesse alors qu'après, le peuple s'est volontiers soumis aux volontés de Bonaparte qui est devenu l'empereur que l'on sait!<br /> La peine de mort est indigne de La France, je suis heureuse qu'elle ait été abolie grâce à Messieurs Badinter et Mitterrand. PERSONNE n'a le droit de couper un corps en deux parties, personne n'a<br /> le droit de se permettre de donner la mort, ni l'état, ni les individus. Ceux qui le commettent sont indignes mais ne méritent pas pour autant d'être coupés en deux.<br /> Je ne comprends pas qu'on puisse en rire.<br /> Je n'ai jamais été "souverainiste" mais je suis humaine, et à ce titre, je me permets, tant pis pour ceux que cela dérange, de dire que la peine de mort est un crime odieux, qui ne règle rien, que<br /> rien n'efface.<br /> Il n'y a pas 36 lois mais une seule : on ne peut s'écrier avec horreur que les nazis ont commis La Shoah, avec tout ce que ça comporte et d'un autre applaudir à l'exécution du roi de France,<br /> de la Reine, de tous les quidams qui n'avaient pas l'heur de plaire à Messire Robespierre et ses sbires!<br /> Humour bien macabre.<br /> Amitiés.<br /> Gaby<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Tu as bien compris que ce n'est que de Sarkosy que je me moque et sur qui je rigole, pas du reste...<br /> <br /> <br />
M
<br /> a chacun sa légende faute d'avoir la grandeur!<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Nous vivons à l'époque du roitelet politique dont la sifflet toujours nous nique !<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Je ne suis pas loin d'agréer cette version de l'HISTOIRE, ce qui éclaire la présence légitime du locataire de l'Elysée et de sa descendance. Merci pour la petite visite commentée "chez moi".A<br /> bientôt<br /> <br /> <br />
Répondre