MARIE MAURON

Publié le par JIPEHEM

BIOGRAPHIE


INA

img253.jpgimg252.jpg


LE SEL DES PIERRES

  Autour du guéridon verni d'un salon-studio réglementaire, Ketty, Jean, son mari, et sa sœur Angélique discutaient sérieusement ce soir là.

  -Voici trois mois que votre père est mort, avait dit Jean; un peu plus d'un an, votre mère. Il faut partager l'héritage et régler votre succession. Bien entendu, nous allons vivre ensemble tous trois, comme par le passé, mais il est régulier que chacune est son lot.

  Interrogée par pure forme (les jeunes filles ne devant qu'approuver), priée de choisir la première, Angélique avait répondu une chose inouïe : oui, il fallait parler d'affaires et connaître son lot; mais non ils n'allaient plus, désormais, vivre ensemble.

  -Comment?

 -Avec la succession c'est mon sort que je veux régler. Plus que mon héritage c'est ma liberté que je vous réclame. Je vais partir.

  -Quoi?

  -Vous quitter. Vivre seule, à ma guise, libre.

 La discussion en était là. La jeune femme avait ri, d'abord, mais bientôt le calme de sa sœur et sa voix l'inquiétaient. …

 ………………………………………………………………………..

 Mais c'est la jeune fille que, des deux mains, par inadvertance sans doute, le vin jeté, Barracand offrit au feu neuf. FIN.

BIBLIO.jpg

Publié dans CULTURE GENERALE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> C'est pour les femmes qui prennent le RER.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Ca ne me tente pas trop !!<br /> <br /> <br />
Répondre